Andrée : sa contribution

La canadienne Andrée Bamforth, infirmière de formation a entrepris la promotion du dispensaire auprès du public de la zone. En proposant des consultations gratuites à domicile, elle s'est attelée à sensibiliser des familles entières à l'importance de mieux s'alimenter, et a permis de fidéliser une population méfiante.

Face au succès de l'opération et au nombre croissant des consultations, nous avons décidé de construire un centre de santé destiné au grand public.

L'infirmerie
Réservée au tout début aux enfants parrainés, elle est aujourd'hui ouverte au public de 8h00 à 20h00, du lundi au samedi.
Tous les soins y sont dispensés. Les enfants parrainés sont pris en charge gratuitement et la population alentour peut  se soigner à moindre coût.

L'infirmerie comprend une salle de consultation, une salle de soin, deux salles de mise en observation, ainsi qu'un dépôt pharmaceutique.

Depuis le départ d'Andrée, la relève est assurée par Bassirou et Wendinda, nos infirmiers pour la permanence des soins, et Irène pour l'accueil des patients.

.

Sensibilisation

Malgré les succès enregistrés dans la lutte contre les IST, les grossesses non désirées et l'excision, le risque chez les jeunes générations demeure une réalité.
C’est fort de ce constat que l’ASECD a toujours fait son cheval de bataille, la sensibilisation des adolescents ainsi que leurs parents, pour une promotion des comportements sans risque.
Les infirmiers et l'assistant social de l'association  jouent un rôle déterminant dans le suivi régulier des élèves du collège et dans la cellule d'écoute pour les jeunes filles en difficulté. Ces dernières reçoivent une formation sur le déroulement de la puberté, la sexualité, les modes de contraception et le droit fondamental à pouvoir disposer de leur corps.