ENFANTS DES RUES

A Ouagadougou plus de 5000 enfants et jeunes vivent dans la rue suite à des maltraitances diverses (violence, inceste…) et à la pauvreté. Vol, mendicité sont leur lot quotidien pour se procurer de la drogue et de la nourriture. Le nombre d’enfants et de jeunes vivant dans la rue est croissant malgré l’effort de la part de plusieurs organisations et de l’État. Depuis 2005 l’ ASECD tient le centre d’écoute Piurkéta qui conseille les enfants et les jeunes et les oriente pour leur réinsertion socioprofessionnelle. Cette structure soutient aujourd’hui 30 enfants dont la plupart sont identifiés par la patrouille de nuit (deux fois par semaine, cette patrouille va voir les abris et les gîtes que fréquente ce jeune public).

Grâce au centre, 5 fois par semaine, les enfants sortent de la difficulté de leur quotidien. Le centre leurs procure soins, hygiène, nourriture et l'accès à l'alphabétisation. Mais surtout, les enfants renouent, l'espace d'un instant, avec le plaisir de jouer. Cette structure d'accueil étant limitée, elle ne peut leurs apporter l’aide suffisante pour une prise en charge sur du long terme. C'est pourquoi l'ASECD veut créer un centre qui permettra la prise en charge totale des enfants.